Au centre du tour comme le moyeu dans la roue, le Vanil Noir est le centre de rotation autour duquel ce tour se dessine, ce qui lui permet de lui donner son nom.

Ce tour est un itinéraire de bikepacking idéal et il peut être parcouru en trois jours comme nous l’avons fait ou deux pour les plus gros rouleurs. Les hébergements (campings, auberges, métairies) sont nombreux comme les possibilités de restauration et – c’est le but – les paysages rencontrés et chemins parcourus sont de toute splendeur.

Le tour démarre aux Paccots où il est aisé de laisser sa voiture pour quelques jours et il tourne dans le sens anti-horaire (quoique l’inverse soit tout à fait envisageable) pour un itinéraire Col de Jaman, Les Mosses, région des Diablerets, Gstaadt, Jaun, Schwarzsee, Charmey, Bulle, Les Paccots.

Globalement, le tour ne présente pas de grosses difficultés techniques et, en dehors du col du Soladier (vite oublié), l’ensemble peut être fait sur le vélo. Mais attention quand même, certaines montées sont bien raides…

Montée au Rellerligrat
Depuis Schönried, il est possible de monter au Rellerligrat (1843m.) par les cabines, ce qui permet d’économiser quelques centaines de mètres de dénivelé si nécessaire. Les vélos y sont acceptés gratuitement et l’itinéraire du tour est rejoint en quelques minutes par le chemin des crêtes.

Point  de départ
Les Paccots Office du tourisme/Poste

Niveau de difficulté
Technique : Moyen · Physique : Difficile

Distance totale: 146.48 km
Altitude maximum: 1765 m
Denivelé total positif : 4348 m
Télécharger le fichier GPX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *