Comme souvent au sommet du Niremont, le vent souffle en rafales et l’ambiance est au blizzard. Il n’y a évidemment pas un chat et surtout pas d’autres cyclistes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *